Numéro #207

20 octobre 2011

L'utilisation des ressources prairiales et du territoire par le cheval

Systèmes fourragers et d'alimentation du cheval dans différentes régions françaises

auteur :

Les suivis d'exploitations réalisés par le Réseau Economique de la Filière Equine montrent que l'application des connaissances scientifiques et techniques concernant la valorisation de l'herbe par les chevaux permet, à la fois, de diminuer significativement les coûts de production et de maintenir voire d'améliorer leurs performances. Les 900 000 chevaux présents sur le territoire national sont élevés dans des structures extrêmement diverses (spécialisées dans les activités équines ou diversifiées), avec des particularités régionales. Dans la plupart des situations, les besoins alimentaires des chevaux peuvent être satisfaits en grande partie par les fourrages des exploitations et, en premier lieu, par l'herbe pâturée qui reste l'aliment le moins coûteux, comme l'indique l'analyse des charges opérationnelles des élevages. Les expérimentations menées en station et les suivis d'exploitations de références ont permis d'établir des schémas de production et de gestion du pâturage, ici présentés, qui assurent une bonne valorisation des prairies,l'atteinte de performances animales élevées et un impact positif sur l'environnement. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | |
Forage systems and feed management in horses in different French regions

The 900 000 horses present on the French territory are reared in very different environments (specialized or diversified horse centres), allowing for added regional specificities. In most cases, forage produced on local farms provides for most of the nutritional requirements of horses. The farm follow-up survey, carried out by the Réseau Economique de la Filière Equine (including an analysis of working costs and stocking rate changes over the season), shows that by using horses to manage grassland, it is possible to reduce production costs while maintaining and even improving animal performance. Established production patterns and pasture land management ensure that the most is made of grassland, that good animal performance is sustained, and that there is a positive impact on the environment. 

Télécharger l'article

PDF - 409,20 ko