Numéro #178

15 juin 2004

La biodiversité des prairies : Un patrimoine - un rôle fonctionnel (1re partie)

Gérer une diversité de végétations. Le cas des systèmes pastoraux méditerranéens

auteur : | co-auteur :

Les systèmes d'élevage méditerranéens utilisent des milieux divers et difficiles. Leur gestion pastorale permet de tirer profit de cette diversité, et même de la favoriser...

Alors qu'en zone méditerranéenne les terres labourables sont limitées, les conditions pédoclimatiques difficiles, et la déprise agricole considérable, les systèmes d'élevage doivent pouvoir (i) valoriser l'ensemble du territoire (même les terrains non mécanisables ou peu productifs) et (ii) alimenter le
troupeau malgré l'impossibilité du report par la récolte. La biodiversité vue au travers des différentes végétations (avec herbes, feuillages et fruits) est un atout pour les exploitations à composante pastorale. Elle nécessite cependant des techniques particulières pour assurer la pérennité des ressources et le maintien de cette biodiversité. Celle-ci conditionne les options
économiques de l'élevage (projet de production à adapter) et participe à une certaine reconnaissance sociale de l'éleveur (technicité, innovation, image de l'élevage et de ses produits, entretien des milieux...).

Mots-clés : | | | | | | | | |
The management of a diversity of vegetations. The case of Mediterranean pastoral systems

The environments in which the Mediterranean livestock-rearing
systems operate are diverse and difficult. Their grazing management makes use of this diversity, and does even boost it. In Mediterranean regions, the arable lands are limited and the pedo-climatic conditions difficult, the agricultural abandonment is considerable, but the livestockrearing systems have to : 1) make use of all the land (even where it is not mechanizable or poorly productive) and 2) feed the livestock in spite of the impossibility of carryovers through harvests. Biodiversity, which
exists in the different types of vegetation (herbage, foliage and fruits included) is an asset for those farms where pastoralism is a constituent part. Special techniques are however necessary if this biodiversity and the perennity of the resources are to be maintained. This puts a constraint on the possible economic options for livestock farming (the production projects have to be adapted) but is a factor of the acknowledgement of the farmer's social status (technicity, innovation, public image of livestock farming and of its products, maintenance of the environment,
etc.).

Télécharger l'article

PDF - 185,56 ko