Numéro #178

15 juin 2004

La biodiversité des prairies : Un patrimoine - un rôle fonctionnel (1re partie)

Diversité floristique des prairies permanentes normandes. Liens avec les caractéristiques des produits laitiers dérivés

auteur : | co-auteurs :

Bien que moindre que celle des prairies de montagne, la diversité floristique des prairies de Basse-Normandie est assez remarquable. La valorisation des nombreux relevés floristiques réalisés permet d'effectuer un inventaire de cette diversité et d'envisager l'étude de ses effets sur la qualité des laits produits.

La place de la prairie a beaucoup varié depuis 3 siècles en Basse-Normandie ; aujourd'hui, 92% des surfaces en herbe sont des prairies permanentes. Une synthèse des 2 500 relevés floristiques effectués depuis 50 ans atteste de la richesse botanique de ces prairies (612 espèces prairiales). Les principales communautés prairiales (45 recensées) sont présentées ainsi que les caractéristiques des familles botaniques rencontrées. Cette diversité botanique présente des atouts (qualitatifs et quantitaifs) indéniables mais elle est parfois difficile à gérer. Elle mérite d'être mieux prise en compte, et notamment son impact sur les caractéristiques des produits. Ainsi, une étude a été mise en place pour préciser les éventuelles relations entre la végétation prairiale rencontrée dans cette région et la typicité des produits laitiers locaux.

Mots-clés : | | | | | | | |
Floristic diversity of the permanent pastures in Normandy. Links with the characteristics of derived dairy products

The place of pastures in Normandy has changed considerably
these past three centuries ; presently, permanent pastures constitute 92% of the land under grass there. A synthesis of 2 500 floristic surveys carried out during the past 50 years bears witness to the rather remarkable botanical richness of these pastures (612 species). The main grassland communities (45 of them in all, of which the most frequent is Lolio-cynosuretum, i.e. that based on Perennial Ryegrass and Crested Dog's Tail) are presented, together with the characteristics of the botanical
families involved. This floristic diversity has undoubtedly its advantages (complementarity among species, good productivity, production evenly spread over the year, good stability of the nutritive and the mineral value, etc.), but it is sometimes difficult to manage (varying floristic composition over the seasons and over the years, uneasy control of undesirable, intrusive or toxic plants, possible degradation of the digestibility, allelopathic properties of certain species, etc.). This floristic diversity ought to be better taken into account, especially in view of its possible effects on the characteristics of the derived animal products. A study is therefore presently under way in Lower Normandy, that should clarify the possible relationships existing between the kind of vegetation present and the typical characteristics of the corresponding local products
(milk, butter, cream, cheese).

Télécharger l'article

PDF - 247,80 ko