Numéro #0

15 septembre 1987

La forêt et l'élevage en région méditerranéenne française

Aménagement des espaces boisés : conflits et recherche de solutions sylvo-pastorales dans le cas du Var

auteur :

Le système d'élevage méditerranéen traditionnel est extensif, issu des pratiques nomades anciennes, et pendant longtemps la végétation spontanée de par­cours n'appartenant pas aux éleveurs fut la base de l'alimentation du bétail ... et source de conflits !
Mais aujourd'hui en France, forestiers, éleveurs, chasseurs, touristes et promoteurs utilisent ou convoitent ces mêmes espaces l Une politique d'aména­gement du territoire et de nouveaux outils techniques et juridiques s'avèrent né­cessaires.
Les diverses mesures prises dans le département du Var depuis 1960 mon­trent la complexité du problème; coût, financement, entretien et efficacité des débroussaillements ... Pour permettre aux animaux d'entretenir les espaces boi­sés, les installations sylvo-pastorales semblent dorénavant facilitées par l'e­xistence d'un nouveau cadre juridique et une réelle collaboration entre certains propriétaires forestiers et éleveurs. Trois cas sont décrits. 

Mots-clés : | | | | | |
Arrangement of rural areas : conflicts and attempts at solutions for forests and pastures in the case of the Var département

The traditional Maditerranean stock-rearing system is an extensive one, originating from ancient nomadic practices ; for a long time the spontaneous ve­getation of the rough lands which were not the property of farmers was used for feeding the animals, ... and was the source of conflicts.
At the present day in France the se same areas are coveted and utilized by foresters, stock-breeders, hunters, tourists, and builders. A policy of land use and new technical and legal implements prove necessary.
The various steps taken in the Var Département since 1980 show how com­plex the problem is ; cost, financing, maintenance and efficiency of the under­wood clearings ... In order to let the animals keep up the woodlands, the arrange­ments of forests and pastures appear now to be facilited by new legal measures and by a real co-operation between certain forest owners and farmers. Three ins­tances are described. 

Télécharger l'article

PDF - 730,13 ko