Numéro #230

13 juillet 2017

Le pâturage au coeur des systèmes d'élevage de demain (II)

En Irlande : " Grazing is good for you "

auteur | co-auteurs

L'Irlande est un pays où les conditions climatiques océaniques tempérées sont favorables à la production d'herbe. Sa surface agricole utile est composée à plus de 90 % de prairies que valorise un élevage bovin et ovin conséquent, présent dans 88 % des exploitations. La verte Irlande, peu peuplée, produit notablement plus de lait et de viande que sa demande intérieure et se doit d'exporter, sur le marché mondial, une part très importante de ses productions animales. La valorisation de l'herbe, sa richesse naturelle, grâce à un parcellaire cohérent et aménagé, grâce à une gestion du pâturage rigoureuse, grâce à des choix judicieux en matière de génétique animale, lui permet de développer un système de production à bas intrants, résistant aux fluctuations des marchés mondiaux. Le transfert des connaissances, est basé sur une structure de Recherche - Développement unique, efficace et dont l'outil de diffusion essentiel est constitué de cellules d'échanges appelées « discussion group ». Suite à la violente crise économique de 2008, l'ensemble du pays a décidé de revenir à ses racines et les filières d'élevage de ruminants se sont vues confier un rôle essentiel dans cette renaissance. Après l'abolition des quotas laitiers, des objectifs ambitieux à l'exportation ont été définis et tout le pays, confiant et motivé, compte bien contribuer en partie et bénéficier de l'augmentation programmée de la demande alimentaire mondiale.

DELABY L., O'DONOVAN M. & HORAN B., 2017. En Irlande : " Grazing is good for you ". Fourrages n°230, p. 115-122.

mots-clés : | | | | | | | | | | |
Grazing is good for (Irish) farmers

Taking advantage of its natural resources and grasslands, Ireland is developing its ruminant livestock industries. When the EU abolished milk quotas, the country established ambitious exportation goals. More than 90% of Ireland's usable farm area is made up of grasslands that feed cows and sheep. This low-input, grass-based production system is less vulnerable to fluctuations in the global market. Grassland use has been optimised in three ways: i) by adopting grouped spring calving, which should be enhanced via genetics-based breeding; ii) by carefully developing logical field patterns; and iii) by strictly managing grasslands in accordance with the principles outlined in this study. Knowledge transfer is based on a unique and efficient R&D tool that disseminates information via a network of discussion groups.

Prix 10€
Télécharger l'article

PDF - 377,87 ko