Numéro #239

30 septembre 2019

Les bénéfices variés de l'élevage à l'herbe (2e partie)

Place des prairies dans les logiques fourragères des éleveurs laitiers du Grand Ouest de la France

auteur : | co-auteurs :

En réalisant une synthèse de différents projets de recherche menés par l’ESA d’Angers autour de la question des prairies en élevage au cours des 10 dernières années, nous cherchons à comprendre la diversité des manières de penser et de faire les prairies chez les éleveurs du Grand Ouest de la France. Basée sur un regard croisé de sociologues et de zootechniciens, notre analyse met en évidence que le contexte de production constitue un premier élément de compréhension des pratiques de gestion des prairies dans les exploitations d’élevage. Ainsi, plusieurs groupes de facteurs contribuent à définir un cadre de développement des logiques fourragères : i) les conditions pédoclimatiques, ii) l’ambiance professionnelle et iii) l’existence de réseaux de dialogues intégrant des enjeux sur les prairies entre agriculteurs et d’autres acteurs. A partir de la diversité des contextes de production, nous relevons différentes conceptions des éleveurs associées à la prairie portant sur les services rendus par celles-ci : zootechniques, économiques, agronomiques, écologiques et environnementaux. L’articulation de ces conceptions dessine une palette de logiques fourragères donnant une place plus ou moins centrale aux prairies dans les élevages. Enfin, nous montrons que ces logiques sont susceptibles d’évoluer dans le temps au travers des mises en débats entre pairs et avec des acteurs non agricoles. Ceci conduit à discuter des formes d’accompagnement des éleveurs dans l’évolution de leurs logiques et pratiques fourragères, et enfin à formuler des recommandations pour favoriser le maintien des prairies.

PETIT T., SIGWALT A., LE GUEN R., MARTEL G. & COUVREUR S., 2019. Place des prairies dans les logiques fourragères des éleveurs laitiers du Grand Ouest de la France. Fourrages n° 239, p.235-245

Mots-clés : | | | | | | | |
Role of grasslands in the foraging approaches of farmers in the Grand Ouest of France

Research projects carried out by the Angers School of Agriculture (ESA) have analysed the range of ways in which farmers in the Grand Ouest area of France think about and "implement” grasslands. Several groups of factors help shape foraging approaches: pedoclimatic conditions, the professional environment, and the presence of communication networks in which grassland-related issues are discussed. There were clear differences in how farmers viewed grasslands, and these perspectives were rooted in grassland services (e.g., animal performance, economic value, agricultural value, and environmental value). As a result, farmers displayed a range of approaches that place more or less emphasis on grasslands. These approaches can change over time as farmers engage in discussions with their peers and with stakeholders outside the field of agriculture. We provide some recommendations for promoting certain foraging practices.

Prix 10€

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux abonnés.