Numéro #226

30 juin 2016

Les légumineuses fourragères et prairiales : quoi de neuf ? (1ère partie)

Les légumineuses fourragères, indispensables à l'élevage de demain

auteur : | co-auteurs :

La mondialisation et les changements de contexte qu'elle induit incitent à revisiter l'opportunité et la place des légumineuses dans les systèmes de production. L'histoire agronomique des légumineuses a été controversée. D'indispensables à la pérennité des systèmes, elles ont vu en Europe leurs rôles et leurs surfaces se réduire au profit d'une intensification basée sur la chimie et la spécialisation des productions, tandis qu'en Amérique du Sud, la luzerne pâturée reste la base des systèmes de production laitière. A partir des années 2000, la conjoncture européenne donne un nouveau rendez-vous aux légumineuses et, en Argentine, la luzerne s'associe avec l'ensilage de maïs pour intensifier la production par hectare. Les légumineuses ont de nombreux atouts que l'on peut présenter en 3 volets : fixation symbiotique, transfert de fertilité et richesse en protéines. Ces atouts ont des conséquences agronomiques et zootechniques à tous les niveaux, de la parcelle à l'exploitation, de l'assolement à l'alimentation des troupeaux. Malgré des exigences et fragilités qui justifient des pratiques bien adaptées, les légumineuses permettent de renforcer l'autonomie des systèmes d'élevage et aussi, mais selon le contexte de prix des intrants, la rentabilité économique des exploitations. Leur développement futur semble devoir s'appuyer aussi sur leurs atouts environnementaux et nécessiter une politique volontariste durable afin d'augmenter et pérenniser leur présence dans les systèmes d'élevage.

DELABY L., PEYRAUD J-L., PAVIE J. & al., 2016. Les légumineuses fourragères, indispensables à l'élevage de demain. Fourrages n°226, p. 77-86.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | | | |
Forage legumes: a crucial component of tomorrow’s livestock systems

Globalisation and its effects should encourage us to reconsider the role of legumes in production systems. In South America, lucerne is an essential part of dairy livestock systems: it is provided as forage in grasslands or with maize silage. In Europe, in contrast, leguminous forage was in decline until recently. However, since the 2000s, conditions in Europe have once again become favorable to its use. Legumes have several benefits: they are protein rich, they can fix N thanks to their symbionts, and they can release fixed N, thus enhancing soil fertility. Consequently, they influence agricultural and livestock systems at multiple scales, from the field to the farm, from the crop rotation cycle to herd nutrition. Because they have certain requirements and display certain vulnerabilities, well-adapted farming practices must be used. Their utilisation can increase both the autonomy of livestock systems and the financial viability of farms. To increase their use in the future, it is likely that long-term, proactive policies will be needed.

Télécharger l'article

PDF - 435,30 ko