Numéro #67

15 septembre 1976

Les systèmes de production fourragère et leur adaptation aux conditions de sécheresse

Définition de la sécheresse et politique d'utilisation de l'eau

auteur :

Quand on parle de sécheresse en se plaçant du point de vue de la production végétale, il est utile de définir, à partir de l'étude du milieu, les niveaux des facteurs d'alimentation en eau à partir desquels le végétal ne peut plus s'alimenter en fonction de ses besoins. On peut considérer la réserve en eau du sol et le bilan de l'eau en comparant les précipitations et leur devenir. Une liste des principales valeurs utilisées est dressée par l'auteur, qui en rappelle les définitions.Pour classer les climats ou les situations d'une manière prévisionnelle, la comparaison des précipitations (P) avec l'évapotranspiration potentielle (ETP) pour une même période est utile.Partant de ces données climatiques, on peut imaginer des systèmes reposant sur des productions fourragères adaptées à des situations de sécheresse. Ceci implique, suivant les cas, une amélioration des sols, la fertilisation, un contrôle de l'utilisation de l'eau, le choix des espèces fourragères, la constitution de réserves fourragères, une variation de l'importance du troupeau. Le choix de ces techniques dépendra des conditions de milieu, des capacités techniques des éleveurs et des possibilités d'investissement. 

Mots-clés : | | | | | |
Drought and forage production

When drought is being discussed from the point of view of plant production, it is useful to define, starting from the study of the environment, the threshold levels 01 the factors of water supply where the plants can no longer absorb according to their requirements. Soil water reserves and water balance can be estimated by comparing the rainfall and its destinations. The author lists the main values in use, and states their definitions.In order to classify climates and situations for forecasting purposes, it is useful to compare rainfall and evapo-transpiration for the same period.Starting from these climatic data, it is possible to imagine forage production systems that ore suited to dry situations. This implies, according to the various cases, an improvement of the soils, fertilization, the control of water use, the choice of forage species, storage of feeds, a modification of herd size. The choice of these methods will vary according to environmental conditions, to the technical know-how of the farmers, and to the possibilities of investments. 

Télécharger l'article

PDF - 441,64 ko