Numéro #67

15 septembre 1976

Les systèmes de production fourragère et leur adaptation aux conditions de sécheresse

Recherche d'un système fourrager adapté aux conditions difficiles du Pays d'Ouche

auteur :

Le Pays d'Ouche, vaste plateau situé au sud-ouest du département de l'Eure, est une région peu favorisée, où la sécheresse en été est essentiellement une conséquence du sol, entraînant un risque important de déficit fourrager tant pour l'hiver que pour l'été.Pour pallier ces inconvénients, les techniques appliquées par les éleveurs consistent :
- d'une part, pour réduire le risque lié au maïs, aliment hivernal unique, à lui adjoindre une culture de betterave fourragère, devenue possible puisque totalement mécanisable ;- d'autre part, pour combler le déficit en herbe de la prairie permanente en été, à implanter du ray-grass d'Italie en semis de printemps, lequel, très souple d'utilisation, a un comportement satisfaisant dans les conditions difficiles du Pays d'Ouche. 

Mots-clés : | | | |
The search for a forage system adapted to the difficult conditions of the "Pays d'Ouche" (Normandy)

The Pays d'Ouche is a large table-land in the South-West of the department "Eure", with unfavourable conditions, as Summer are dry, mainly because of the soils, and there is therefore a risk of forage shortage, both in Winter and in Summer.In order to overcome these difficulties, the farmers use the following methods :- on the one hand, they grow fodder beets  (a crop now feasible, because totally mechanizable) so as to diminish the risk of maize being the sole Winter diet;- on the other hand, they make good the herbage shortage of permanent pastures in Summer by sowing Italian ryegrass in Spring, a crop very easy to handle and behaving in a satisfactory way under the difficult conditions of the Pays d'Ouche. 

Télécharger l'article

PDF - 413,16 ko