Numéro #202

15 juin 2010

Les usages émergents des surfaces prairiales et des espèces fourragères (1ère partie)

Couverts herbacés pérennes et enjeux environnementaux (en particulier eutrophisation) : atouts et limites

auteur : | co-auteurs :

Outre des fonctions de production, les prairies assurent diverses fonctions environnementales dont la protection de la qualité des eaux et des sols. Dans quelle mesure et à quelles conditions ces fonctions non productives sont elles assurées par les couverts herbacés pérennes ?Après la présentation des principaux processus impliqués dans les cycles de l'azote et du phosphore, les moyens de limiter les pertes en N et P sont rappelés, à l'échelle de la parcelle, de l'exploitation et du bassin versant. L'occupation des sols (et la part de couverts fourragers pérennes) est un critère important. Les performances environnementales des prairies sont resituées dans différents types de systèmes fourragers. Il n'est pas aisé de pondérer les différents enjeux de la qualité des eaux pour optimiser les effets des prairies (surfaces et gestion) dans les territoires à enjeux environnementaux élevés. Plusieurs dimensions (territoriale, temporelle, cognitive) et la multiplicité des enjeux sont absolument à prendre en compte. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | |
Perennial grass covers and environmental problems (particularly eutrophization) : assets and limits

In addition to their production function, grasslands act on the environment in ways such as the protection of the water quality and of the soil quality. How far and under what conditions can these non-productive functions be carried out by perennial grass covers? The main processes are described that are implied in the nitrogen and the phosphorus cycles, followed by a reminder of the means of limiting the N and the P losses, at the level of the field, of the farm, and of the catchment basin. The land-use pattern (with the proportion of perennial forage covers) is of great importance. The environmental performances of the grasslands are reported for various types of forage systems. It is not easy to weight the different aspects of the water quality that would favour most adequately the effects of the grasslands (areas and management) where the environmental risks are large. It is absolutely necessary to take into account several dimensions (territorial, temporal, cognitive) and to allow for the multiplicity of the problems involved. 

Télécharger l'article

PDF - 613,08 ko