Numéro #202

15 juin 2010

Les usages émergents des surfaces prairiales et des espèces fourragères (1ère partie)

Adaptation des exploitations laitières aux incertitudes climatiques et aux nouvelles réglementations. Le cas des productions bovines et caprine en Plaine de Niort

auteur : | co-auteurs :

Les exploitations laitières de polyculture élevage se sont considérablement spécialisées, non sans conséquences environnementales à l'échelle régionale. L'analyse des caractéristiques des exploitations laitières de la Plaine de Niort apporte des éclairages quant aux évolutions observées et envisageables des surfaces fourragères, pour rétablir un équilibre environnemental.L'analyse systémique de 46 exploitations laitières (bovines ou caprines) a permis d'établir une typologie. Les 4 systèmes bovins se différencient par la possibilité d'irrigation du maïs et de pâturage des laitières, et la proportion de prairies. Les 4 systèmes caprins se différencient par le chargement des surfaces prairiales. L'évolution de chacun de ces types d'exploitations est décrite, analysée en fonction des nouveaux enjeux, en particulier la restriction d'irrigation du maïs, l'autonomie fourragère des exploitations, la protection de la biodiversité et les nouvelles règlementations... ; les conséquences suLes exploitations laitières de polyculture élevage se sont considérablement spécialisées, non sans conséquences environnementales à l'échelle régionale. L'analyse des caractéristiques des exploitations laitières de la Plaine de Niort apporte des éclairages quant aux évolutions observées et envisageables des surfaces fourragères, pour rétablir un équilibre environnemental.L'analyse systémique de 46 exploitations laitières (bovines ou caprines) a permis d'établir une typologie. Les 4 systèmes bovins se différencient par la possibilité d'irrigation du maïs et de pâturage des laitières, et la proportion de prairies. Les 4 systèmes caprins se différencient par le chargement des surfaces prairiales. L'évolution de chacun de ces types d'exploitations est décrite, analysée en fonction des nouveaux enjeux, en particulier la restriction d'irrigation du maïs, l'autonomie fourragère des exploitations, la protection de la biodiversité et les nouvelles règlementations... ; les conséquences sur la présence et l'utilisation des prairies sont envisagées. r la présence et l'utilisation des prairies sont envisagées. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | | |
Adaptation of dairy farms to the climatic uncertainties and to the new regulations. Example of the cow and the goat dairy productions in the ''Plaine de Niort''

The dairy farms practising mixed crop-livestock productions have undergone considerable specialization, not without consequences on the environment at the regional level. The analysis of the systems practised on 46 dairy farms in the Plaine de Niort (a lowland region around the city of Niort) made it possible to develop a typology and to throw light on the possible changes that are observed or can be contemplated for the forage areas so as to restore an environmental balance. The 4 systems with dairy cattle are differentiated by the possibility of irrigating the maize crop, the grazing by the cows and the proportion of pastures. The 4 systems with dairy goats differ by the stocking rate of the pastures. The fate of each type is described and analysed, with consideration of the new problems (particularly the restricted possibilities of irrigating maize, the self-sufficiency of the farms regarding the forages, in response to the increase in the price of cereals , the new regulations, etc.); the consequences on the presence and the utilization of the pastures are contemplated. 

Télécharger l'article

PDF - 272,86 ko