Numéro #134

15 juin 1993

Nouvelles perspectives pour les légumineuses fourragères I-Les grandes légumineuses

Effet de la variabilité génétique sur la digestibilité in vivo de la luzerne

auteur : | co-auteur :

En regroupant 126 mesures effectuées au cours de 3 essais à Lusignan, il est possible de comparer la digestibilité in vivo d'une luzerne expérimentale 6328P et du témoin Europe. La composition chimique de la luzerne expérimentale est assez différente (plus pauvre en matière sèche, plus digestible et mieux ingérée) en relation avec une proportion de feuilles supérieure ; malgré une production moindre, sa valeur énergétique légèrement supérieure permettrait d'améliorer la qualité de la ration de base.

Mots-clés : | | |

By grouping together 126 measures of digestibility made during 3 trials at Lusignan, it was possible to compare the in vivo digestibility of an experimental genotype of Lucerne, 6328P, with that of the control Europe. The chemical composition of the experimental Lucerne is rather different (lower dry matter content, greater digestibility and voluntary intake) in relation to a higher proportion of leaves ; in spite of a lower yield, its energy value is slightly greater, and this could improve the quality of the basic diet.

Télécharger l'article

PDF - 153,91 ko