Numéro #134

15 juin 1993

Nouvelles perspectives pour les légumineuses fourragères I-Les grandes légumineuses

Utilisation de la luzerne déshydratée par les vaches laitières. Influence de la quantité distribuée et de la forme de présentation

auteur : | co-auteur :

Un essai portant sur l'apport de luzerne déshydratée comme fourrage complémentaire de l'ensilage de maïs dans les rations de vaches laitières permet d'en évaluer les effets sur la qualité et la quantité de lait produit. A un régime témoin ne comportant que de l'ensilage de maïs sont comparés trois traitements (2,5L, 5,0L, 5,0B) comportant 2,5 ou 5 kg de MS de luzerne déshydratée, en brins longs (L) ou broyée (B). La quantité de matière sèche ingérée a été supérieure au témoin dans les 3 traitements (surtout avec 2,5L), mais la production de lait brut n'est pas significativement supérieure ; en revanche, le taux butyreux a été légèrement inférieur. Il semble donc possible et intéressant d'utiliser des quantités modérées de luzerne déshydratée en remplacement de l'ensilage de maïs.

Mots-clés : | |
Utilization of dried lucerne by dairy cows. Influence of the amounts fed and of the feed form

A trial was carried out to assess the effects on quality and amount of milk of dried Lucerne given as complementary feed to dairy cows fed maize silage. The control, with only maize silage, was compared with three treatments (2,5L, 5,0L, 5,0B), where 2,5 or 5 kg DM of dried Lucerne, either chopped (L) or crushed (B), were added. In all treatments (but specially 2,5L), the voluntary intake of dry matter was greater than in the control, but the gross milk production was not significantly increased ; on the other hand, the butterfat content was slightly lower. It seems therefore possible and of interest to substitute, to a moderate extent, dried Lucerne to maize silage.

Télécharger l'article

PDF - 424,84 ko