Numéro #82

15 juin 1980

Numéro non thématique

Peut-on concilier pâture et plein emploi des graminées fourragères ? Nouvelle approche d'un vieux problème. III-Quelques systèmes de pâturage à deux variétés étudiés en Poitou

auteur : | co-auteurs :

L'utilisation des graminées fourragères en pâturage tournant est particulièrement délicate au printemps, car elles montent facilement en tige. La création de nouveaux systèmes fourragers simples, basés sur la complémentarité de différentes graminées, pourrait apporter des solutions.
Deux systèmes à deux graminées ont ainsi été mis au point en Poitou. Etant adaptés à la sécheresse estivale caractéristique dans cette région, ils ne sont sans doute pas transposables, mais les deux modèles sur lesquels ils sont basés présentent un intérêt plus général :
- dans un cas : deux pâtures successives sur une graminée (ici une fétuque élevée demi-
tardive), puis passage sur les repousses d'une autre graminée ensilée (dactyle) ;
- dans l'autre cas : pâture d'un ray-grass anglais tardif, souple d'exploitation, précédé d'une autre graminée (ici un ray-grass hybride) destiné pour l'essentiel à l'ensilage.
L'auteur raisonne avec précision la mise au point de ces deux systèmes, en exposant, notamment, le principe de calcul des surfaces nécessaires par animal. Il analyse également les contraintes inhérentes à ces systèmes fourragers ainsi que les éléments de souplesse apportés par diverses corrections de pâturage.

Is it possible to conciliate grazing and the full use of herbage grasses ? A new approach to an old problem. II-A few systems of grazing using two grass varieties experimented in the Poitou region

The use of herbage grasses in Spring by rotational grazing is particularly delicate because of their marked tendency to shoot. The setting up of new, straightforward forage systems, based on different complementary grasses, could bring about solutions.
Two systems, with two grasses each, were thus set up in Poitou. They are suited to the characteristic Summer drought of that region and therefore can probably not be extrapolated, but the model on which they are based is of a more general interest :
- in one case : two successive grazings of a grass (here a semi-late heading tall fescue) and
then grazing of the re-growth of another grass cut for silage (cocksfoot) ;
- in the other case : grazing of a late-heading perennial ryegrass, easy to manage, alter another graze (here of a hybrid ryegrass) used mainly for silage.
The author explains with precision how to adapt these systems, and gives for instance the method of calculation of the necessary areas per animal. He analyses also the Inherent constraints of these forage systems as well as the improvements in flexibility brought about by various corrections in the grazing management.

Télécharger l'article

PDF - 883,49 ko