Numéro #69

15 mars 1977

Numéro non thématique

Utilisation d'ensilages d'herbe pour l'engraissement de taurillons frisons

auteur :

En 1974 et 1975, nous avons mis en place deux expériences avec des ensilages d'herbe réalisés dans de très bonnes conditions afin d'étudier les possibilités offertes par leur utilisation en quantité importante dans des régimes d'engraissement de taurillons frisons. Différentes espèces végétales (raygrass d'Italie, dactyle, luzerne) ont été comparées entre elles. Différents niveaux d'apport d'aliment concentré ont été étudiés.Les résultats montrent clairement que des rations comportant en moyenne 75 % de la matière sèche sous forme d'ensilage d'herbe et seulement 25 % d'aliment concentré permettent d'obtenir une croissance voisine ou supérieure à 1 kg par jour et un engraissement suffisant des taurillons frisons entre 9-10 et 15-17 mois. Les fourrages étudiés ont en effet une concentration énergétique élevée dans le cas des graminées (0,75 A 0,83 U.F. /kg de M.S.) et sont bien consommés (1,4 kg M.S./100 kg de poids vif).
Dans les deux essais, le ray-grass d'Italie a permis d'obtenir de meilleurs résultats que le dactyle et la luzerne parce qu'il était plus digestible que les autres plantes, notamment que la luzerne.Les comparaisons effectuées entre les apports de 1,5 et 3 kg de concentré et de 0,5, 1,75 et 3 kg ont montré une augmentation cependant assez faible du gain moyen de carcasse, du poids des carcasses et de leur état d'engraissement avec l'accroissement des apports. 

Mots-clés : | | | | | | |
Use of grass silage for the fatteng of young frisian bulls

In 1974 and 1975 two trials were laid out with grass silages made under excellent conditions in order to investigate the possibilities of using them in large amounts for fattening young Frisian bulls. Different plant species were compared (Italian ryegrass, cocksfoot, lucerne) as well as several levels of added concentrates.The results show c1early that diets with on average 75% of the D.M. in the form of grass silage and only 25% as concentrates give growth rates approaching or exceeding 1 kilogram per day and a sufficient fattening of the Frisian bulls between 9-10 and 15-17 months. The forages under investigation have a high energy content in the case of grasses (0.75 to 0,83 Fodder Units per kilogram D.M.) and their intake is satisfactory (1040 kilogram D.M. per 100 kilograms liveweight).
In both trials, Italian ryegrass gave better results than cocksfoot or lucerne, because it was more digestible than the other plants, particularly more than lucerne.Comparisons between additions of 1.5 and 3 kilograms of concentrates, or of 0.5, 1.75 and 3 kilograms of concentrates showed however that these increased levels resulted only in rather small mean bodyweight increases, liveweights and improvements of the fattening state. 

Télécharger l'article

PDF - 757,93 ko