Numéro #35

15 septembre 1968

Numéro non thématique

Action de la dent, du piétinement et des déjections sur la production d'un dactyle

auteur : | co-auteur :

Grâce à un dispositif spécial, il a été possible d'étudier à la Ferme expérimentale des Verrines, de la Station d'Amélioration des Plantes Fourragères de Lusignan (Vienne), chacune des principales actions de l'animal sur une prairie : action de la dent, du piétinement et des déjections.L'étude a été entreprise sur une prairie de Dactyle Prairial semée au printemps 1963 dans un sol sain, (terres rouges à châtaigniers).Après une phase d'accumulation des effets qui a duré de 1964 à 1966, des mesures ont été réalisées en 1967.La comparaison entre coupe mécanique et pâture de ce Dactyle, exploité au même rythme, indique clairement que chacun des trois facteurs liés à la présence de l'animal a eu effet beaucoup moins dépressif sur la production que celui de la coupe mécanique seule.
Bien que les interactions de ces trois facteurs n'aient pas été étudiées dans cet essai, on peut penser que dans des conditions correctes de pâturage les facteurs associés ne seront pas défavorables.Si dans le pratique l'effet de pâturage est souvent considéré comme dépressif, il est certain que d'autres facteurs interviennent : sols trop humides et portant mal, surpâturage fréquent de la prairie principalement.Une nouvelle étude intégrant ces nouveaux facteurs devrait permettre d'en préciser l'importance. 

Mots-clés : | | | | |
Effects of browsing, trampling and animal excreta on cocksfoot production

An appropriate lay-out made it possible, in the Experimental Farm Verrines at the Forage Plant Breeding Station at Lusignan (Vienne) to study the main effects of animals on pastures : browsing, trampling and voiding of excrete.This investigation was made on a Cocksfoot stand, var. Prairial, sown in Spring 1963 on a well-drained soil (red soils bearing chestnut trees).During 1964-1966 the effects were accumulating, after which measurements were carried out in 1967.The comparison of mechanical cutting and grazing of this Cocksfoot stand, done at the same intervals, clearly indicates that each of the factors, linked to the presence of animals had a much less depressive effect on production than mechanical cutting alone.
Although interactions between the three factors were not investigated in this experiment, it is likely that under satisfactory grazing conditions the associated factors will not be unfavorable.If in practice grazing is often assumed to be depressive, other Factors do certainly interfere : too wet grounds, not supporting the weight of the animals, and frequent overgrazing, for the main part.A new investigation, which would integrate these new factors should make it possible to assess their importance. 

Télécharger l'article

PDF - 345,43 ko