Numéro #28

15 décembre 1966

Numéro non thématique

Essai de fractionnement des fumures phosphatée et potassique sur prairie temporaire irriguée

auteur : | co-auteur :

Un essai de fractionnement des fumures phosphatée et potassique sur prairie temporaire irriguée de Fétuque élevée-Luzerne, mis en place à Montpellier par la Station d'Amélioration des Plantes de l'I.N.R.A., a permis de faire les observations suivantes :L'influence de la date des premières exploitations sur la production est nette : de plus, la moitié du tonnage total annuel est obtenu à la fin du printemps, quels que soient les conditions de l'année et le niveau des rendements.Le facteur nu doit être corrigé très tôt (février-début mars) dans le cas d'une pluviométrie naturelle insuffisante.
L'action du fractionnement des fumures phosphatée et potassique sur le végétal ne s'est fait sentir ni sur la production annuelle, ni sur la répartition de cette production, ni sur la proportion des constituants. Il n'y a eu également aucun effet sur la valeur alimentaire du foin.La fumure annuelle apportée (300 unités de N, 150 unités de P2O5 et 300 unités de K2O) à l'hectare n'a pas couvert les exportations d'azote et surtout de potasse par les récoltes. Il en est résulté une baisse sensible de la richesse du sol. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
The splitting up of doses of phosphate and potassium fertilizers applied to irrigated temporary ley

Experiments on the splitting up of doses of phosphate end potassium fertilizers applied to irrigated temporary ley of Tall Fescue and Lucerne, conducted at Montpellier at the Plant Breeding Station (I.N.R.A.), give the following results :The influence of the first cutting dates on the total production is ascertained : moreover, half of the total annual yield is obtained at the end of the spring, whatever the conditions of the year or the level of the yields are. The water supply must be corrected early in the year (February-beginning of March) in case of an insufficient amount of precipitations.
The amount of fertilizers applied annually (300 units of N, 150 units of P2O5 and 300 units of K2O per hectare) did not cover the amount of nitrogen and especially of potassium that has been exported by the crops. As a result, the fertility of the soil suffered an appreciable decline. 

Télécharger l'article

PDF - 859,31 ko