Numéro #25

15 mars 1966

Numéro non thématique

Production de matière sèche d'un ray-grass d'Italie

auteur : | co-auteur :

Un essai sur Ray-grass d'Italie implanté au Domaine du Vieux-Pin comportait quinze types d'exploitation différant entre eux par la date de la première coupe, les coupes suivantes étant espacées régulièrement les unes des autres de trente jours.Quel que soit le traitement envisagé, les plantes réépièrent plusieurs fois au cours de l'année. Lors du deuxième cycle, la vitesse de croissance de l'épi varia selon la date de première coupe. A partir du mois d'octobre les plantes ne développèrent cependant que des organes végétatifs.Les premières coupes très précoces (en décembre et janvier) permirent par la suite une évolution normale des tiges qui fut cependant légèrement retardée par rapport aux plantes qui n'avaient pas encore été exploitées.D'une façon générale, le fait de retarder la date de première exploitation conduisit à une production annuelle de matière sèche plus importante, mais la meilleure répartition de la production au cours de l'année fut obtenue avec les traitements intermédiaires: une date de première exploitation trop précoce ou tardive conduit en effet à une répartition moins régulière.Les productions les plus intéressantes et les mieux réparties sont celles obtenues avec une première exploitation effectuée lorsque les tiges des plantes atteignent une hauteur dans la gaine comprise entre 5 et 15 cm. Pour une première exploitation plus tardive il est préférable d'attendre le stade épiaison des plantes pour s'assurer une bonne repousse estivale. Le déprimage effectué en hiver ou alors au tout début du printemps est à proscrire. 

Dry matter production of Italian Rye-Grass

An experiment on Italian Rye-Grass was laid down in the Vieux-Pin Estate in Normandy, with 15 differents types of management differing by the date of the first cut, the following ones having taken place at regular intervals of 30 days.Whatever the treatment was, the plants re-headed several times during the year. During the second cycle, the rate of growth of the heads varied according to the date of the first cut. From October onwards however the plants produced only vege1ative shoots.
The earliest first cuts (December and January) did not impede the normal development of the culms although there were a slight delay be comparison with the uncut plants.Generally speaking, when the date of first cut was delayed, the yearly dry matter production was increased, but the best distribution of it was obtained with the intermediate treatments : if the first cut takes place at too early or too late a date, the distribution is less regular.The biggest and best distributed yields were obtained with the treatments where the plants were first cut at a culm height of 5 and 15 cm (2-6 inch) within the sheaths. If the first cut takes place at a later date, it is more advisable to wait till the heading stage in order to secure a good summer regrowth. The early grazings of young grass in winter or at the beginning of Spring are to be done away with. 

Télécharger l'article

PDF - 885,67 ko