Numéro #170

15 juin 2002

Numéro non thématique

Fertilisation azotée du maïs ensilage sur la bordure est du Massif Central. I- Choix des potentiels de production et de fourniture du sol en azote

auteur : | co-auteurs :

Sur la bordure est du Massif central (Rhône et Loire), une grande partie des effluents d'élevage (fumier principalement) est épandue avant maïs ensilage. La fertilisation azotée du maïs, souvent excessive, peut être conduite plus finement grâce à l'obtention de références locales.
Un réseau de parcelles (20 par an pendant 4 ans), a permis de préciser les potentiels de production (définis à partir des parcelles d'essai sans contrainte azotée) et de fourniture en azote du sol (calculée à partir des témoins sans azote) pour mieux piloter la fertilisation azotée selon différentes stratégies. Dans ce premier article, nous présentons une typologie des parcelles basée sur certaines contraintes du milieu, définissant ainsi des zones pédoclimatiques. Les résultats varient beaucoup selon les années et le type de parcelle (de 7 à 17 t MS/ha). Les valeurs retenues selon le type de parcelle permettent de donner, par zone, des éléments de pilotage de la fertilisation azotée pour deux types de stratégie : une stratégie de maximisation de la production et de limitation des risques, et une stratégie pour les zones vulnérables (ressource en eau).

Mots-clés : | | | | | | |
Nitrogen fertilization of silage maize on the eastern slopes of the Massif central. I- Choice of production potentials and of nitrogen supply by the soil

On the eastern slopes of the Massif central (départements "Rhône" and "Loire"), a large proportion of the farm effluents (mainly farmyard manure) is used (50 t/ha on average) on land prepared for silage maize. The nitrogen fertilization of this crop, often excessive, can be better controlled by using local references regarding the values of production potentials and the nitrogen-supplying power of the soils. A network of experimental plots was set up on farms (20 each year during 4 years) to this purpose. The first paper deals here with the typology of the plots, based on various environmental constraints (altitude, exposure, soil type and structural accidents...) and on the crop succession. The results vary much with the years and with the plot type (from 7 to 17 t DM/ha). The production potential is defined on the basis of experimental plot without nitrogen constraints (from 12 to 15.5 t DM/ha on average, depending on the zone) and the nitrogen-supplying power of the soil is calculated on the basis of the unfertilized controls (from 150 to 218 kg N/ha). Depending on plot type, referential values are given, which make it possible to have some guidance for a nitrogen fertilization policy, with two possible strategies in mind : one for the maximization of production and risk limitation, the other best for vulnerable zones (regarding water resource).

Télécharger l'article

PDF - 964,75 ko