Numéro #150

15 juin 1997

Numéro non thématique

Incidence des fenaisons tardives sur la valeur nutritive des fourrages dans les prairies inondables de la vallée de la Saône

auteur :

La fauche relativement précoce des prairies naturelles inondables du Val de Saône compromet la reproduction de certaines espèces d'oiseaux. Les mesures agri-environnementales permettent de compenser financièrement les inconvénients de fauches tardives. Mais quel est l'impact d'une fauche tardive sur la valeur alimentaire du fourrage récolté ?
Entre 60 et 75% des prairies sont déjà fauchées à la date seuil choisie pour les fenaisons tardives car les jeunes oiseaux ont acquis la faculté de voler (1er juillet pour les prairies méso-hygrophiles et 15 juillet pour les prairies hygrophiles). De mai à juillet, les variations des critères de la valeur alimentaire (U.F., teneurs en protéine, cellulose, calcium, magnésium et phosphore) s'avèrent être de très faible amplitude. Les prairies naturelles étudiées ont en effet une végétation diversifiée, et les cycles de floraison spécifiques se succèdent sur cette période. Le principal inconvénient des fenaisons tardives, qui restent d'ailleurs dans les limites des pratiques traditionnelles, réside dans le décalage provoqué pour la croissance du regain et les possibilités de mise en pâture.

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
Consequences of late haymaking on the feeding value of forages in floodable meadows in the Saône valley

Native pastures liable to flooding in the Saône valley are mown at a relatively early date, and this endangers the reproduction of several species of birds. This is because 60 to 75% of meadows are at present already mown at the critical date when young birds become able to fly (1st July in medium wet pastures, 15 July in wet pastures). Agricultural and environmental steps are taken to compensate financially for late mowings, made after these critical dates ; but what are the consequences of these late haymakings on the feeding value of the forage ? The variation in the main characteristics of the feeding value (FU ; protein, cellulose, calcium, magnesium and phosphorus contents) was investigated in the forages harvested in the floodable parts of the Saône valley in 1993 and 1995. From May to July, the characteristics vary only very slightly, owing to the diverse nature of the swards in the pastures investigated, where different specific flowering cycles succeed one another during that period. The main inconvenience of late haymaking -but the delays remain however within the bounds of traditional practices- is a delayed aftermath growth and a delayed use for grazing.

Télécharger l'article

PDF - 832,23 ko