Numéro #114

15 juin 1988

Numéro non thématique

Elaboration d'un référentiel pastoral en Provence

auteur : | co-auteurs :

Le Centre d'Etudes et de Réalisations Pastorales Alpes-Méditerranée (CERPAM) suit un réseau d'exploitations dites « de référence» (élevages ovins typiques de la région), dans lesquel¬les sont proposées des améliorations du système de production. Les résultats des enregistre¬ments qui y sont effectués ont servi à établir un référentiel pastoral provençal à partir de la confrontation:- de l'offre fourragère (estimée par la' valeur pastorale moyenne du parcours constitué de divers groupements pastoraux),- et de la consommation fourragère (estimée par la phytomasse consommée et par l'éva-luation des besoins théoriques des animaux).     .Les observations étant effectuées par « bloc », unité homogène de parcelles sur lesquelles les animaux restent au moins 15 jours sans modification du régime alimentaire, les références obtenues (UFL et charge instantanée moyenne) le sont pour un milieu et une gestion pastorale donnés.Au printemps, sur des pelouses de bonne qualité, l'utilisation précoce, les passages répétés et la forte charge permettent d'obtenir un nombre d'UFL consommées par point de valeur pastorale de 50 à 70 ; avec une utilisation plus tardive de pelouses rases ou de landes, le rapport est de 35 à 45 ; avec l'utilisation estivale d'espaces boisés, il tombe à 28-32. 

Mots-clés : | | | | | | | |
Setting-up of granzing references for Provence

CERPAM, an organization for the investigation and application of grazing techniques in the Alps and Mediterranean Region, is supervising a network of so-called reference farms (typical sheep farms of the region), where improvements of the production system are put for¬ward.The recorded results are used as reference data for the pastoral economies of the Provence region, thanks to the comparison of :- the forage suppl y (estimated by the average herbage value of the grazings, as constitu¬ted by various plant formations) ;- and the forage consumption (estimated by the consumed herbage and the theoretical requirements of the f1ocks).Observations are made « block » by « block », this term designating a homogeneous unit of plots on which the animais remain for at least a fortnight without any change of diet. The data recorded (Milk Forage Units and average instantaneous stocking-rates) are valid for a given environment and a given type of pasture management.In Spring, on pastures of a good quality, frequent grazings, beginning early in the year and with a heavy stocking-rate, result in a consumption of about 50 to 70 Milk forage Units per point of « herbage value» ; this ratio drops to 35 - 45 in the case of the use at a later period of short-grass grazings or heath lands, and to 28 - 32 in the case of Summer-used woodland grazings. 

Télécharger l'article

PDF - 693,92 ko