Numéro #192

03 janvier 2008

Prairies, fourrages et impacts sur la qualité de l'eau (1re partie)

Prairies et qualité de l'eau. Evaluation des risques de lixiviation d’azote et optimisation des pratiques

auteur : | co-auteurs :

L'augmentation des teneurs en nitrate de l'eau dans la plupart des territoires d'élevage intensif et les réglementations européennes mises en place depuis 5 ans dans le cadre de la directive Nitrate puis de la directive cadre sur l'eau ont suscité de nombreux travaux pour évaluer et prédire les risques de pertes d'azote sous les principaux systèmes de culture, notamment sous prairies des systèmes fourragers laiters intensifs d'Europe du Nord et de l'Ouest..
Le cycle de l'azote est particulièrement complexe dans les exploitations laitières, à cause de la multiplicité des compartiments, de la diversité et de l'importance des flux mis en jeu, des phénomènes de recyclage, et des interactions entre facteurs eux aussi très divers et variables : pratiques de fertilisation et d'utilisation, type de couvert végétal, caractéristiques des sols et des climats, impacts des animaux au pâturage, etc.
Les travaux menés en stations expérimentales en France et en Europe ont permis d'évaluer les pertes de nitrate par lixiviation ainsi que leur variabilité, de dégager les facteurs clés explicatifs et de proposer des indicateurs et des outils d'aide à la décision pour améliorer l'efficacité d'utilisation de l'azote et minimiser les pertes par lixiviation. Ils ont également permis de progresser dans la modélisation des processus impliqués dans le cycle de l'azote en prairie. Les études menées à l'échelle parcellaire intègrent peu à peu une approche pluri-annuelle, permettant à la fois d'intégrer la pérennité du couvert herbacé et l'effet des rotations prairies-cultures sur ces risques de pertes.

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | | |
Pastures and the quality of water. Evaluation of the risks of nitrate leaching and optimisation of practices

The increases in the nitrate contents of water in most regions with intensive animal rearing, together with the European regulations which have now been running for five years, and which are part of the 'Nitrate' direction and later of the general direction on water, have given rise to many studies for the evaluation and forecast of the risks of nitrogen losses, especially in the case of pastures of intensive dairy systems. A synthesis of these studies is proposed here.
The nitrogen cycle is particularly complex on dairy farms, due to the multiplicity of the parts, the diversity and importance of the flows involved, the effects of re-cycling, and the interactions among many factors, themselves diverse and variable : fertilisation and management practices, sward type, special features of the soil and the climate, impacts of the grazing animals, etc. Thanks to studies made in experimental stations in France and elsewhere in Europe, it has been possible to evaluate the amounts and variability of the nitrogen losses through leaching, and to define the crucial explanatory factors, and also to propose some indicators and decision - making aids for an improved efficiency of nitrogen use and for minimizing the leaching losses. The modelling of the processes involved in the nitrogen cycle of the pastures has thus made progress. Studies at the field level are integrating little by little a multi-annual approach, so as to be comprehensive of the perenniality of the sward and of the effect of cash crop - ley successions on the risks of losses.

Télécharger l'article

PDF - 397,89 ko