Numéro #200

24 décembre 2009

Prairies, fourrages, herbivores. 50 ans d'évolution et nouveaux enjeux

Quel avenir pour les prairies et cultures fourragères dans les prochaines décennies ?

auteur :

Que de changements en France au cours de ce demi-siècle, tant du côté des prairies et des fourrages que de l'élevage des herbivores ! Et l'évolution du contexte risque encore de s'amplifier du fait d'enjeux économiques, environnementaux et politiques. Cette réflexion prospective suggère certains axes de travail.
Dans les 50 années à venir, la demande mondiale en produits animaux, notamment issus des ruminants, va s'accroître, de façon différenciée selon les continents et les pays, essentiellement en Asie, dans les pays en développement et en Europe de l'Est. Certains pays semblent privilégiés pour accroître leur offre (Brésil notamment) ; la plupart seront confrontés à la raréfaction de l'espace productif à haut potentiel du fait d'une compétition entre ses différents usages. La filière "prairies - ruminants" connaît, en France, des limites, mais l'analyse des opportunités et contraintes souligne la nécessité de miser sur la qualité des produits (par un retour à l'herbe), la réduction des pollutions, la recherche de productivité (par une diversification des espèces) et de compétitivité (par une réduction des charges).

Mots-clés : | | | | | | | | | |
What will be the future of the pastures and forage crops in the next decades ?

Pastures and forage crops, as well as the rearing of herbivorous stock, have undergone huge changes in France during the past fifty years. And this evolution is likely to be amplified still more, through the play of economical, environmental and political factors. A number of lines of research are suggested by this prospect.
In the next fifty years, there will be an increased demand for animal products in the world, particularly for those from ruminants, but differently according to the various continents and countries, mainly in Asia, the developing countries and Eastern Europe. Some countries seem to be privileged as regards the increase of supply (particularly Brazil); in most, there will be a rarefaction of lands with a potential for high productivity, because of the competition among the various land uses. In France, there is a limit to the development of the 'pasture - ruminant' sector, but the analysis of the opportunities and constraints shows that it will be necessary to give emphasis to the quality of the products (through a return to grass), to the reduction of pollution, to a higher productivity (through a diversification of the species), and to a greater competitivity (through a reduction of costs).

Télécharger l'article

PDF - 246,90 ko