Numéro #156

15 décembre 1998

Récolter et conserver l'herbe aujourd'hui (2e partie)

Le séchage en grange dans les systèmes laitiers en Aveyron

auteur :

Le séchage en grange est une technique qui date des années 60 ; il a tendance à se développer en Aveyron depuis quelques années chez les éleveurs laitiers (de bovins, ovins, caprins). Malgré son coût relativement élevé, il présente divers atouts, notamment celui de garantir la qualité du foin. Quelles sont les avantages recherchés et les conséquences de l'adoption de cette technique ?
Un groupe de 14 éleveurs pratiquant le séchage en grange et un deuxième groupe de 12 éleveurs envisageant son adoption ont été suivis pour analyser ses répercussions agronomiques, zootechniques et économiques, ainsi que celles portant sur le fonctionnement du système d'exploitation et du chantier de récolte. Le séchage en grange assure une certaine autonomie et sécurité pour le fonctionnement du chantier de récolte comme pour l'alimentation du troupeau (achats limités de fourrage, souvent de luzerne déshydratée). Le fourrage produit contribue à l'image de marque d'une production laitière de qualité. Les frais de fonctionnement sont limités (<10 000 F/an) mais le moment choisi pour l'installation de l'équipement (investissement considérable) doit être raisonné.

Mots-clés : | | | |
Barn-drying on dairy farms in Aveyron

The technique of barn-drying has been in use from the 60s onwards ; it has been on the increase lately with dairy farmers in Aveyron (rearing cattle, sheep, goats). A group of 14 farmers practising barn-drying and another group of 12 farmers who contemplated using this technique were followed in a study aiming at analysing its agricultural, zootechnical and economic impacts, as well as the consequences on the working of the farming system and on the harvesting operations. Barn-drying ensures a certain self-sufficiency and security as regards harvesting operations and stock feeding (reduced purchase of outside forage, often of dehydrated lucerne). Barn-dried forage contributes to the brand image of a high-quality dairy production. Operating costs are limited (under 10 000 FF/year), but the setting-up of the facilities involves a heavy investment and its timing has to be carefully thought over.

Télécharger l'article

PDF - 642,99 ko