Numéro #156

15 décembre 1998

Récolter et conserver l'herbe aujourd'hui (2e partie)

Modes de stockage des fourrages en système ovin laitier du Rayon de Roquefort

auteur : | co-auteur :

Actuellement, de nombreuses interrogations se posent dans la filière Roquefort sur le cahier des charges AOC. Certaines concernent la conduite alimentaire des brebis et l'utilisation du foin séché en grange. Une étude s'est intéressée à l'effet du mode de conservation du fourrage sur la production laitière des brebis (quantité, qualité et achats alimentaires).
Le séchage en grange, dont la part augmente régulièrement, était pratiqué en 1996 dans 7% des exploitations enquêtées ; leur taille est en moyenne de 12% supérieure à celle des autres exploitations avec ovins laitiers. Les brebis des exploitations avec séchage en grange ont une production un peu plus élevée (+10% de lait), mais elles ont tendance à consommer légèrement plus de céréales et légèrement moins de luzerne deshydratée que dans les autres exploitations.

Mots-clés : | | | | | |
Forage storage methods on dairy sheep farms in the zone around Roquefort

The specifications presently required by AOC (an official label of origin) in the Roquefort cheese production and processing raise numerous questions. Some are related to the feeding of ewes and the use of barn-dried hay. A study was made on the effect of the method of forage conservation on the milk production of ewes (quantity, quality, and purchase of feedstuffs). Barn drying, which is steadily increasing, was practised in 1996 by 7% of the dairy sheep farms surveyed ; on average, they were 12% larger than the other dairy sheep farms. On the farms with barn-drying, the ewes yielded somewhat more milk (+10%), but they tended to consume slightly more cereals and slightly less dehydrated lucerne than on the other farms.

Télécharger l'article

PDF - 547,99 ko