Numéro #156

15 décembre 1998

Récolter et conserver l'herbe aujourd'hui (2e partie)

Les céréales immatures et la paille : une assurance pour les systèmes fourragers

auteur : | co-auteurs :

Depuis l'instauration des quotas laitiers, les céréales se sont développées dans les exploitations laitières. Généralement utilisées en grain, elles représentent une sécurité fourragère intéressante en cas de sécheresse précoce. En France et en Europe, de nombreux travaux montrent les performances animales permises par l'ensilage de céréales immatures et la paille complémentée.
Dans les zones à sécheresse estivale, les céréales ont une plus grande régularité de production que le maïs. L'optimum de récolte se situe au stade laiteux - pâteux, à 30-40% MS ; la digestibilité est alors proche de celle du maïs ensilage et peut être légèrement améliorée par l'adjonction d'urée ou de soude. En production laitière, la valeur alimentaire de l'ensilage de céréales immatures est intermédiaire entre celles des ensilages d'herbe et de maïs ; les performances sont comparables pour les animaux en croissance. Divers types de rations sont présentés. La ration paille + grain est également envisagée. Le coût par UFL d'un ensilage de céréales (0,3-0,4 F/UFL) est comparable à celui de l'ensilage de maïs et inférieur à celui de l'herbe ensilée ou fanée.

Mots-clés : | | | | | | | | |
Unripe cereals and straw : a security for forage systems

Since the setting-up of milk quotas, cereal crops have been developing on most dairy farms. They are mostly used as grain and constitute an interesting security as a feed, as they can be ensiled at the milk or wax-ripe stage, if spring or early summer are dry. The yield of cereals is more regular than that of maize in the regions with dry summers. The best stage for harvest is at 30-40% DM ; the digestibility is then close to that of maize silage and can be slightly improved by the incorporation of urea or soda. There have been many studies in France and elsewhere in Europe on the performances of animals fed silage from unripe cereals. Its feeding value for milk production is intermediate between that of grass silage and that of maize silage ; for growing animals the performances are similar. Various diets with silage from unripe cereals are presented. The straw + grain diet is also considered. Fine chopping (1-2 cm), compaction and a good finishing of the silo are essential for a successful cereal silage ; its cost per F.U. (for milk production) is 0.3 – 0.4 F, i.e. similar to that of maize silage and lower than that of grass silage or hay.

Télécharger l'article

PDF - 1,48 Mo