Numéro #185

21 avril 2006

Systèmes fourragers, systèmes d'élevage et travail

La diversité des logiques de travail en production laitière

auteur :

Depuis les années 1990, la standardisation du modèle de développement agricole est remise en cause, en particulier dans le domaine laitier, et les agriculteurs s'interrogent sur les structures et les conduites pertinentes en élevage laitier.
Les "logiques d'éleveurs" sont ainsi intéressantes à analyser pour comprendre la construction sociale du métier de producteur de lait et comment les éleveurs sont incités adapter leurs règles de conduite d'élevage. (Ces "logiques d'éleveurs" correspondent aux façons dont ils combinent leurs buts et leurs règles techniques et de travail, et certaines modalités de sociabilité professionnelle). Une enquête réalisée auprès de 69 éleveurs du Maine-et-Loire, dans le but d'identifier la diversité des logiques de travail des éleveurs, a mis en évidence 4 logiques :
- « Le temps, libre ce n'est pas notre priorité » : des éleveurs qui recherchent l'efficacité technique, passionnés par l'élevage laitier, et ne séparent pas la sphère professionnelle de la sphère familiale ;
- « On voudrait bien avoir du temps libre, mais on ne peut pas » : ces éleveurs sont plus âgés, moins motivés par l'amélioration de la productivité, plus attachés à la dimension locale ;
- « Objectif : dégager du temps libre » : des éleveurs motivés par l'accès à un mode de vie comparable aux autres actifs pour organiser leur travail ; ils prennent un week-end par mois et partent en vacances ; l'organisation en groupe est importante ;
- « Le temps libre, on a choisi et on y arrive » : ces éleveurs se distinguent des précédents par la recherche d'une plus forte séparation entre travail et vie sociale, par la recherche d'un meilleur revenu et d'un plus haut pouvoir de consommation. Leur identité correspond à un modèle entrepreneurial résolument moderniste.
Cette analyse est ensuite discutée et souligne la nécessité de la prise en compte de la diversité existant au sein de la filière.

Mots-clés : | | | | |
Diversity of leading principles ('styles') in the motivation of dairy farmers

From the 1990s onwards, the standardization of the models of agricultural development has been questioned and the dairy farmers have been wondering which structures and behaviours are adequate. When the different farming 'styles' are analysed, the social construction of the dairy farmers' trade can be better understood, as well as the reasons inciting them to adapt their management rules.
A survey of 69 dairy farmers in Maine-et-Loire made in order to identify the diversity of 'farmers styles' revealed the existence of four of them : 'Leisure is not my primary concern' (by farmers striving for technical efficiency and not differentiating their professional and their private lives) ; 'I'd like to have some time for leisure, but I can't afford it' (by elderly farmers, less motivated by an improved productivity, attached to local standards) ; 'My aim is to find time for leisure' (by farmers motivated by the possible access to a life-style comparable to that met in other trades through an adequate organization of their work ; important involvement in group work) ; 'I have opted for more leisure, and I have succeeded' (by farmers with a definitely modern, managerial outlook). This analysis is discussed ; the necessity of taking into account this diversity of styles in dairy production is emphasized.

Télécharger l'article

PDF - 425,21 ko