Numéro #212

10 janvier 2013

Faire pâturer les chèvres : retour vers le futur

Performances économiques et environnementales des systèmes d'élevage caprins laitiers : impacts du pâturage

auteur :

Les systèmes caprins laitiers sont très variés et contrastés. Depuis quelques décennies, la place du pâturage caprin s'est beaucoup réduite, surtout dans les élevages de l'ouest de la France. Si dans le sud de la France les 3/4 des troupeaux pâturent des prairies et/ou des parcours, on estime que seuls 5 %des élevages de plus de 100 chèvres de Poitou-Charentes pratiquent le pâturage. La hausse du prix des intrants et la prise en compte de l'environnement pourraient offrir de nouvelles opportunités pour le développement du pâturage, tout en permettant de réduire les coûts de production. Les résultats des Réseaux d'élevage caprin montrent que le pâturage peut permettre de réduire l'apport de concentré et les coûts alimentaires ; il accroît la marge brute à condition que la gestion du pâturage soit bien maîtrisée. Ces systèmes avec pâturage, robustes face à la volatilité des prix, sont plus sensibles aux aléas climatiques. Avec le pâturage, le travail est modifié et la consommation d'énergie réduite. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | |
Economic and environmental performances of dairy goat farming systems : the impact of pasture

In France, there is a diversity of dairy goat farming systems. Over the last decades, the number of farmers using pasture to graze goats has significantly been decreased. This is particularly true of goat farmsin western France. However the ever-increasing cost of inputs and the increased awareness of environmental issues may well inverse this trend and promote a return to the use of pasture for grazing animals. Survey results of goat farming networks show that using pasture to graze animals could reduce the need for added concentrate feed and cut down global feeding costs. Gross margin is also increased when pasture is properly managed. These grazing systems, which are more reliable in a context of high price volatility, are more sensitive to climatic conditions. Using pasture for grazing animals changes the way farmers work and reduces energy consumption. 

Télécharger l'article

PDF - 330,75 ko