Numéro #178

15 juin 2004

La biodiversité des prairies : Un patrimoine - un rôle fonctionnel (1re partie)

La diversité végétale des alpages des Alpes internes françaises et italiennes. Influence du milieu et des pratiques

auteur : | co-auteurs :

Deux composantes de la biodiversité des pâturages d'altitude de la zone intra-alpine des Alpes nord-occidentales (Vanoise, Vallée
d'Aoste) ont été étudiées : la diversité des peuplements végétaux et la diversité en espèces au sein de ces peuplements. Quels liens peut-on établir avec le milieu et les pratiques ?

Une typologie agro-écologique a permis d'établir la diversité des communautés végétales : 19 types de pelouses, 3 types de landes et 1 type de végétation d'éboulis, qui peuvent être rattachés à 15 alliances végétales. Cette diversité induit une variété importante des valeurs d'usage des communautés végétales en matière de ressources pastorales, de précocité et d'appétence. L'analyse a ensuite porté sur la diversité spécifique qui varie de 23 à 50 espèces selon les types agro-écologiques. Cette diversité est rapprochée des facteurs du milieu et des pratiques pastorales : les substrats carbonatés et l'exposition d'adret sont ici favorables à une richesse spécifique élevée, contrairement à l'altitude. Les grands systèmes pastoraux sont liés aux classes d'altitude (en général : vaches laitières en-dessous de 2 200 m et ovins au-dessus de 2 200 m), et les effets respectifs des variables du milieu et des pratiques sur la diversité n'ont pu être discriminés.

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
Plant diversity in the mountain pastures of the inner French and Italian Alps. Influence of the environment and of farm practices

Two constituents of the biodiversity of mountain pastures in the
north-western inner Alps (Vanoise, Valle d'Aosta) were studied, viz. the diversity of plant populations and the wealth of species within these populations. An agro-ecological typology was set up on the basis of over 500 surveys ; this work, treated by Factorial Analysis of Correspondences and by Hierarchical Ascending Classification, made it possible to distinguish the various communities : 19 types of grass swards, 3 types of heaths, and 1 of scree : they may be considered as belonging to 15 plant alliances*. This diversity in botanical makeup creates a considerable variation in the possible use of the plant communities regarding pastoral resources, earliness of growth and palatibility. Moreover, typicality and rarity should be added. The analysis was also applied to the diversity of species, ranging from 23 to 50 species according to the agro-ecological type identified. This diversity was related to the environmental factors and to the farm practices in use at each site. In anoise, carbonated subsoils and south and south-east facing
slopes are favourable to a large wealth of species, contrary to the effect of a higher altitude. The large pastoral systems are linked to altitude classes (dairy cows below 2 200 m, sheep almost exclusively above 2 200 m) ; the respective effects of environmental factors and of farm practices could not be established.

* alliances, sensu BRAUN-BLANQUET, are group of plant communities of a certain rank.

Télécharger l'article

PDF - 267,65 ko