Numéro #143

15 septembre 1995

Les systèmes fourragers de l'Europe laitière : des évolutions et une diversité enrichissantes (1ère partie)

Luzerne et ensilage de maïs en Lombardie, dans la vallée du Pô (Italie)

auteur : | co-auteur :

Les systèmes de production de Lombardie ont beaucoup évolué depuis 30 ans, en particulier depuis l'adoption de l'ensilage de maïs qui s'est développé aux dépens des prairies temporaires (luzerne essentiellement) et permanentes. Le maïs est souvent cultivé en alternance avec un ray-grass d'Italie d'automne, ensilé au printemps. Le niveau de production est élevé, en particulier dans les zones irrigables et la culture du maïs tend à la monoculture. Parallèlement, les exploitations laitières se sont spécialisées et intensifiées (chargement de 2,8 UGB/ha SFP), avec des conséquences sur la pollution de l'eau. Les rations pratiquées sont présentées dans le cas d'une exploitation laitière. Dans cette région, les coûts de production sont nettement inférieurs à ceux du système de production de Parmesan, mais ils restent élevés (en partie en raison des achats de concentrés), permis par la forte proportion de production fromagère.

Mots-clés : | | |
Lucerne and silage maize in Lombardy, in the Po valley (Italy)

The production systems in Lombardy have much changed these 30 years, particularly since the introduction of maize silage, which expanded at the expense of leys (mainly Lucerne) and of permanent pastures. Maize is often grown in alternation with Italian ryegrass, which is sown in autumn and cut for silage in spring, especially where irrigation is possible, and there is a trend towards the monoculture of maize. At the same time, there has been a specialisation and an intensification (2,8 L.U. per hectare Main Fodder Area) of the dairy farms, with consequences on water pollution. The usual diets are shown in the case of a dairy farm. In this region, production costs are distinctly lower than where Parmesan cheese is produced, but remain high (partly because of the purchase of concentrates), a state of things made possible by the large proportion of cheese in the total production.

Télécharger l'article

PDF - 366,67 ko