Numéro #112

15 décembre 1987

Numéro non thématique

Extension et amélioration d'une estive sur lande à callune

auteur : | co-auteurs :

Une action de recherche-développement réalisée dans une SICA d'estive du Forez décrit les possibilités d'utilisation de vastes surfaces de landes d'altitude sous-utilisées ou abandonnées, contenant 50 à 75 % de Calluna vulgaris, et utilisées par des génisses issues d'exploitations laitières de montagne ou de piémont. Elle démontre que les unités pastorales habituellement confinées sur quelques prairies peuvent être étendues sur les landes jusqu'à contribution de 75 % de la surface totale du paturage, sans préjudice pour les performances zootechniques (plus de 500 g de gain de poids vif par tête et par jour).Dans l'opération, la stratégie de mise en valeur s'étale sur 5 ans. Elle l'ermet le doublement du troupeau. Elle s'appuie sur l'amélioration de la plus mauvaise moitié des landes par des moyens peu coûteux excluant le ressemis: le dêbroussaillage mécanique, la fertilisation essentiellement potassique et l'augmentation progressive du chargement de 100 à 500 kg de poidsvif/ ha/saison. L'indice de valeur pastorale et le volume spécifique des graminées fourragères dans la lande sont multipliés par 4. Les résultats s'accordent avec un modèle exponentiel de l'amélioration botanique paramétré par la valeur pastorale initiale et la quantité d'apports fertilisants, La production des landes (3,1 à 4,6 t de MS/ha/an) est améliorée de 10-30 à 60-100 % de la production des prairies locales. 

Mots-clés : | | | | | | | |
Extension and improvement of a summer pasture on a calluna heath

A company managing Summer pastures in Forez carried out an investigation with a developmental aim, as to the possible utilization of large tracts of uplands heaths, now under-used or deserted, containing 50 to 75% of Calluna vulgaris, to be grazed by heifers from farms in or under the hills. The results show that the grazing units, usually confined to a few pastures, can be extended to heath lands, up to a point where the latter constitute 75% of the total grazed area, without any lowering of the animais performances (over 500 g of live weight gain per animal per day).The operation of reclamation lasts five years. The herd size is doubled. It is based on the improvement of the worse half of the heaths by cheap means, excluding any re-seeding : mechanical clearing, fertilization, mainly potassic, and a progressive increase in stocking rate from 100 to 500 kg live weight per hectare per season. The grazing value index and the specific volume of the forage grasses in the heath are multiplied by four. The results agree with an exponential model of floristic improvement, depending on the initial grazing value and the amount of fertilizers applied. The productivity of the heaths (3.1 to 4.6 t of DM per ha per year), initially 10-30% of that of the local pastures, goes up to 60-100% of it. 

Télécharger l'article

PDF - 810,64 ko