Numéro #194

11 juillet 2008

Prairies multispécifiques Valeur agronomique et environnementale (1re partie)

La diversité spécifique dans le fourrage : conséquences sur la valeur alimentaire

auteur : | co-auteurs :

Les fourrages issus des prairies diversifiées représentent les deux tiers des fourrages utilisés dans l'alimentation des herbivores et présentent des intérêts agronomiques et écologiques. Optimiser leur gestion nécessite de bien connaître leur valeur alimentaire.
La valeur alimentaire d'une prairie diversifiée dépend en premier lieu de la composition du mélange d'espèces et de la valeur de ces espèces. Pour les associations, la part de légumineuses est souvent déterminante pour l'ingestibilité et la valeur azotée du fourrage. Pour les prairies permanentes, les conditions de milieu et le mode de conduite de la prairie déterminent la composition botanique (notamment les types et proportions de graminées à stratégie de capture ou de conservation, et de dicotylédones) et donc, dans une large mesure, la valeur alimentaire. La valeur des graminées natives et des dicotylédones non légumineuses est peu connue, de même que les interactions entre plantes sur la digestion et l'ingestion des animaux. A l'échelle de la saison de pâturage et du système fourrager, l'intérêt des prairies diversifiées réside dans une plus grande souplesse d'utilisation avec une valeur alimentaire qui peut être plus stable dans le temps.

Mots-clés : | | | | | | | | | | |
Specific diversity in forages : its consequences on the feeding value

About two thirds of the forages used by herbivorous livestock comes from diversified (i.e. multi-specific) pastures; these have both agronomical and ecological advantages. An optimal management of such pastures requires a good knowledge of their feeding value.
The feeding value of a diversified pasture depends in the first place on the composition of the mixture of species and on the species' feeding value. In grass-legume associations, the proportion of legumes is often determinant for the voluntary intake and the nitrogen value of the herbage. In permanent pastures, the environmental conditions and the type of management determine the botanical composition (especially the types and proportions of grasses with a capture or a conservation strategy, and those of legumes); they thus determine, in a large measure, the feeding value. The value of the voluntary grasses and of the dicotyledons other than the legumes is little known, nor are the interactions among plants on the digestion and intake by the animals. At the scales of the grazing season and of the forage system, the advantage of diversified pastures lies in their greater flexibility of management.

Télécharger l'article

PDF - 358,37 ko