Numéro #213

15 mars 2013

Prairies permanentes : de nouveaux atouts pour demain (2e partie)

Valeur agronomique et alimentaire du sainfoin

auteur : | co-auteurs :

Le sainfoin est une légumineuse en tannins condensés. Bien que moins productif et moins pérenne que la luzerne, il possède des qualités nutritionnelles indéniables pour les ruminants et présente un intérêt pour limiter les rejets d'azote lessivable et de méthane émis par les animaux dans l'environnement.
La production du sainfoin en climat tempéré dépend de facteurs agronomiques (conditions de culture, variétés, mode d'utilisation, rendement, maladies) ici présentés. Selon leur teneur et leur structure, les tannins condensés ont un effet bénéfique ou négatif sur la valeur alimentaire de ce fourrage pour les ruminants, sans en modifier la quantité ingérée ni la digestibilité. En revanche, une diminution de la dégradation des protéines dans le rumen et de leur digestibilité dans l'intestin est mesurée, mais sans modification de la rétention d'azote par le ruminant. Le sainfoin offre des perspectives pour limiter les rejets d'azote urinaire et de méthane dans l'environnement. 

Mots-clés : | | | | | | | | | | | | | | | | | | |
Agronomic and nutritional value of Sainfoin

Sainfoin is a legume rich in condensed tannins. In spite of the fact it has a low yield and is not as persistent as alfalfa, Sainfoin offers undeniable nutritional qualities for ruminants and helps limit nitrogen leaching and methane emissions from cattle in the environment. Production of Sainfoin is dependant on the agronomic factors (cultivation conditions, varieties, end use, yield, diseases) described below. Depending on their levels and structure, condensed tannins can have a beneficial or negative effect on the nutritional value of Sainfoin for ruminants, but does not affect ingested quantity and digestibility. However, a reduced degradation of proteins in the rumen and a reduced digestibility in the intestine is observed, but does not affect nitrogen capture by the ruminant. 

Télécharger l'article

PDF - 563,19 ko