Journées Professionnelles 2003

le 27 mars 2003

Fourrages, Protéines et Environnement : De nouveaux équilibres à construire

Besoins protéiques et maîtrise des rejets azotés du bovin producteur de viande

Micol D. AGABRIEL J. Hoch T.

Quels sont les besoins protéiques des bovins producteurs de viande (mère allaitante et son veau, animaux en croissance et bovins à l'engrais) et, parallèlement, quels sont les rejets azotés dans l'environnement ? La synthèse des connaissances apportées par la physiologie animale, l'alimentation et des approches plus globales fournit des éléments intéressants.
Les connaissances physiologiques sur l'utilisation de l'azote par l'animal ont permis de modéliser l'accrétion protéique chez les bovins en croissance et à l'engrais, de l'ingestion des rations à la fixation dans les différents tissus de l'animal. Le système français des PDI permet de raisonner les besoins de l'animal selon ses caractéristiques, et d'évaluer ses rejets azotés compte tenu des rations utilisées ; les cas d'excès de nutrition en azote ou d'épargne (recyclage de l'azote par le bovin) peuvent être pris en compte. Enfin, des bilans plus globaux permettent d'estimer, pour le cycle de production, l'azote ingéré, fixé ou rejeté. En production de viande, l'azote provient essentiellement des ressources fourragères et la part d'azote importée dans l'exploitation ne devient significative que dans le cas des systèmes les plus intensifs.