Numéro #233

02 mai 2018

Sécuriser son système d'élevage avec des fourrages complémentaires : méteils, dérobées, crucifères... (I)

Méteils normands : plus de protéines pour plus d'autonomie. Des expériences enrichissantes

auteur : | co-auteurs :

La recherche d'autonomie protéique par les éleveurs normands, relayée par les structures de Développement, s'est concrétisée par l'étude de méteils ensilés accordant une large place aux protéagineux. Ces méteils doivent fournir au moins 5 t MS/ha d'un fourrage dépassant les 16 % de MAT, en culture dérobée avant le maïs. Des essais conduits à la ferme expérimentale de La Blanche Maison ont montré l'intérêt du mélange pois protéagineux - féverole - triticale, qui fournit une production précoce de MAT (fourrage à 17-20 % de MAT), compatible avec le semis du maïs. D'autres mélanges, moins précoces, sont également intéressants et peuvent s'envisager avant un semis de prairie par exemple. La production de parcelles de méteils suivis dans des exploitations normandes est en moyenne de 5,8 t MS/ha à 15,8 % de MAT soit l'équivalent de 2 t de tourteau de soja par hectare. Ces observations permettent d'affiner la composition des méteils selon les conditions pédoclimatiques locales et les objectifs recherchés.

FESNEAU A., JEULIN T., OLIVIER F. & al., 2018. Méteils normands : plus de protéines pour plus d'autonomie. Des expériences enrichissantes. Fourrages n°233. 15-18.

Mots-clés : | | | | | | | | |
Normandy livestock farms can enhance protein self-sufficiency using maslin

With the help of regional chambers of agriculture, livestock farmers in Normandy are striving to increase their protein self-sufficiency. This study focused on the production of high-protein maslin silage (i.e., significant representation of protein crops in mixtures). Ideally, maslins would be grown as relay crops before maize and generate yields of at least 5 tons of DM/ha. Target forage crude protein (CP) content was 16%. Our study was carried out on an experimental farm -La Blanche Maison. We found that a mixture of field pea, faba bean, and triticale showed great promise. This maslin produced significant CP levels early on (forage: 17-20%), which fits well with the timing of maize sowing. We also obtained interesting results for other mixtures. However, because they grew more slowly, it would be problematic for them to precede a maize. An alternative could be to plant them before a grassland, for example. On average, fields of maslin produce 5.8 tons of DM/ha (forage: 15.8% CP), which is equivalent to 2 tons of soy oil cakes per ha. These findings will help farmers customise maslin composition based on local pedoclimatic conditions and farm objectives.

Prix 10€

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux abonnés.