Numéro #233

02 mai 2018

Sécuriser son système d'élevage avec des fourrages complémentaires : méteils, dérobées, crucifères... (I)

Mélanges Céréales - Protéagineux Immatures : quelles espèces choisir, pour quelle place dans la rotation ?

auteur :

Aujourd’hui, la demande pour plus d’autonomie fourragère croît fortement chez les polyculteurs-éleveurs. Forte variabilité des prix des correcteurs azotés, rendements aléatoires en maïs ensilage, pression accrue sur les prix de la viande et du lait, les dernières campagnes ont mis à mal certains piliers des systèmes d’élevage traditionnels, poussant les éleveurs à rechercher de nouveaux itinéraires techniques, de nouvelles cultures… mais surtout à viser une plus grande indépendance vis-à-vis d’un environnement jugé fluctuant et peu sécurisant.
En système de polyculture élevage, les associations de céréales et de protéagineux à destination fourragère, encore appelées Mélanges Céréales - Protéagineux Immatures (MCPI), offrent un levier complémentaire pour renforcer l’autonomie alimentaire de l’exploitation et limiter la dépendance aux achats extérieurs. Le choix des composants en fonction du positionnement souhaité de ces associations au sein de la rotation et de la valeur alimentaire recherchée est déterminant pour assurer l’intérêt technico-économique de la culture et la production d’un fourrage de qualité. Les particularités et atouts des divers composants (céréales et légumineuses) sont ici présentés.

LE TALLEC G., 2018. Mélanges Céréales - Protéagineux Immatures : quelles espèces choisir, pour quelle place dans la rotation ? Fourrages n°233. 7-14.

Mots-clés : | | | | | | | | | |
Mixtures of immature grains and protein-rich plants: species choice and placement within rotation

Livestock farmers are facing variable and rather discouraging conditions: there are dramatic fluctuations in the prices of protein supplements, meat, and milk as well as in maize silage yield. Consequently, farmers are looking to acquire greater self-sufficiency via new farming regimes and crops. For farmers employing mixed crop-livestock systems, mixtures of immature grains and protein-rich plants can be a tool for increasing feed autonomy and limiting dependence on outside products. The choice of species/varieties will depend on the mixture's placement within the rotation as well as on the desired nutritional value. These traits will, in turn, affect the mixture's technical value, economic value, and quality as forage. Here, we discuss the unique features and benefits of different grains and legumes.

Prix 10€

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux abonnés.