Journées de Printemps 2010

le 30 mars 2010

Les usages émergents des surfaces prairiales et des espèces fourragères

Valorisation énergétique des fourrages : comparaison de trois filières, enjeux et opportunités

Delcarte J. Delfosse P. Flamin C. Ghysel F. Godin B. STILMANT D.

La directive européenne 2009/28/CE vise à ce que les énergies renouvelables constituent 20% de la consommation totale d'énergie et 10% de la consommation d'énergie dédiée aux transports d'ici 2020.
Dans ce contexte, l'agriculture peut se poser la question de la valorisation énergétique d'une production destinée préalablement à l'alimentation animale. Ce choix va en partie dépendre de l'influence de modifications imposées ou choisies par les filières agricoles alimentaires et non alimentaires qui pourraient faciliter ou, au contraire, limiter ce potentiel de production énergétique.
Après une description des trois principales filières de valorisation énergétique de la biomasse, la combustion, la biométhanisation et la production de bioéthanol de deuxième génération, leurs principales caractéristiques, points faibles et rendements sont analysés. Si les performances énergétiques peuvent être sommairement comparées, les pertinences environnementale, économique et sociétale des différentes valorisations doivent encore faire l'objet d'études et de développement d'outils d'analyse, notamment à cause d'incertitudes liées aux données et à la dynamique du contexte socio-économique.

Télécharger l'article

PDF - 116,22 ko