Journées de Printemps 2019

du 12 mars 2019 au 13 mars 2019

Les bénéfices de l’élevage à l’herbe sous toutes ses formes

Diversification des variétés de dactyle et fétuque élevée pour sécuriser la production fourragère

BROCHIER R. GHESQUIERE M. HUBERT A.

Le projet ELAboration de Réponses Génétiques Innovantes au Réchauffement climatique s’est intéressé à la variabilité génétique de Dactylis glomerata (DA) et de Festuca arundinacea (FE) pour faire face à l’évolution du climat, notamment par l’utilisation de variétés méditerranéennes (M). Les graminées d’origine méditerranéennes sont généralement plus précoces d’épiaison au printemps ; elles ont une croissance quasinulle en été mais se reportant en partie aux températures intermédiaires de l’automne, l’ensemble contribuant à une pérennité supérieure à celle des variétés tempérées sous climat méditerranéen (GASTAL et al., 2015). Cette particularité permettrait de sécuriser le rendement en conditions de sécheresse marquée en été et pouvant se prolonger en automne. Un essai a été mis en place en septembre 2013 sur la Ferme expérimentale des Bordes (36) pour mesurer les rendements et la pérennité atteintes par plusieurs variétés méditerranéennes (M) et tempérées (T) de ces 2 espèces et un mélange variétal M+T équilibré en poids au semis.

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux participants des journées.