Journées de Printemps 2019

du 12 mars 2019 au 13 mars 2019

Les bénéfices de l’élevage à l’herbe sous toutes ses formes

Composition fine du lait en lien avec le type de vaches laitières et leur conduite alimentaire à l’échelle de la lactation

DELABY L. GELE M. LEURENT-COLETTE S.

Le type génétique des vaches laitières et la stratégie d’alimentation appliquée en élevage ont un impact fort sur les performances des animaux. Les variations de la composition fine à l’échelle de la lactation, selon l’animal et son alimentation, sont peu décrites. Au-delà de leur intérêt en nutrition humaine, ces composants offrent des perspectives intéressantes pour un meilleur pilotage du troupeau laitier. Certains acides gras (AG) reflètent la mobilisation des réserves adipeuses tandis que le calcium pourrait avoir un lien avec la mobilisation des réserves osseuses. Enfin, la teneur en certains AG du lait pourraient aider à la prédiction des émissions de méthane entérique. L’expérimentation « Quelle vache laitière pour quel système ? » conduite sur le domaine INRA du Pinau-Haras depuis 2006 offre cette opportunité. La présente étude compare les performances de production laitière
en quantité et en qualité en fonction de la race et de la stratégie d’alimentation à l’échelle de la carrière.

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux participants des journées.