Journées de Printemps 2020

du 03 novembre 2020 au 04 novembre 2020

Produire des fourrages dans un contexte de changements climatiques.

L’assurance des prairies

LEPOIVRE B.

L'assurance accompagne le développement économique dans ses différentes composantes, protégeant les investissements dans les activités agricoles, industrielles ou commerciales. L’assurance des récoltes est cependant une corde assez récente à l’arc des instruments de protection financière de l’agriculture.
Introduite en France en 2004, l’assurance des récoltes garantit le risque de rendement de la production, contre l’effet des événements météorologiques. Sous-tendue par des travaux de recherche, tant académiques qu’industriels, l’extension de l’assurance agricole à de nouveaux risques constitue aujourd’hui un enjeu de taille pour les exploitants, les entreprises d’assurance et leurs partenaires, ainsi que pour les autorités publiques, à l’heure où la fréquence et l’intensité des événements météorologiques ne cesse d’augmenter, fragilisant davantage les exploitations agricoles. Les études prospectives (Fédération Française de l’Assurance, The Geneva Association) estiment un doublement de l’impact sur les récoltes des événements climatiques, en fréquence et en intensité, à horizon 2030. La sécheresse, principale cause de baisse de production des prairies, figure au premier rang des phénomènes dont l’amplification est attendue. La productivité d’une prairie étant dépendante des aléas de la nature (Smit et al., 2008), les éleveurs font ainsi face à un risque d’approvisionnement important.

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux participants des journées.