Journées de Printemps 2020

du 03 novembre 2020 au 04 novembre 2020

Produire des fourrages dans un contexte de changements climatiques.

Modéliser la réponse de la composition floristique prairiale aux changements climatiques

MOULIN T. CALANCA P.

Les prairies permanentes semi-naturelles représentent le pilier de l’agriculture dans les régions montagneuses. Outre leur soutien à la production laitière par la production d’un fourrage de qualité, ces écosystèmes sont des réservoirs de forte biodiversité qui fournissent d’importants services écosystémiques. Un assemblage fortement diversifié tend notamment à augmenter la production laitière, étendre la saison de végétation, stabiliser la production et améliorer la tolérance aux épisodes de sécheresse. Cependant, les mécanismes en jeu ne sont que partiellement compris. Dans un contexte où ces écosystèmes font face à différentes perturbations d’origine anthropique comme naturelle, il apparaît pertinent de questionner leurs généralités.

Les articles récents (moins de 2 ans) ne sont disponibles qu'aux participants des journées.