Journées Professionnelles 2003

le 27 mars 2003

Fourrages, Protéines et Environnement : De nouveaux équilibres à construire

Rechercher de nouvelles organisations à l'échelle d'un territoire pour concilier autonomie protéique et préservation de l'environnement

Lemaire G. Benoit M. VERTES F.

Autonomie protéique et préservation de l'environnement sont deux aspirations fortes de la société. Dans quels cadres et à quelle échelle du territoire peut-on chercher à les développer, si toutefois elles sont compatibles ?
L'autonomie protéique des élevages de ruminants passe par l'autonomie alimentaire globale des troupeaux du fait d'interactions étroites entre énergie et protéines. Les préoccupations environnementales peuvent être parfois convergentes et synergiques avec la recherche de l'autonomie alimentaire. Elles concernent des espaces territoriaux dont les contours peuvent être assez différents de ceux qui contribuent à la qualification des produits. Ainsi, l'exploitation d'élevage se retrouve partie prenante d'enjeux territoriaux de natures différentes qu'il convient de rendre compatibles et cohérents à travers des modes d'organisation collective de l'activité agricole, qui permettent des complémentarités, des coopérations entre exploitations agricoles partageant le même territoire mais de spécialisations différentes. L'émergence de ces nouveaux modes d'organisation suppose une politique publique ciblée.