Journées Professionnelles 2004

le 23 mars 2004

La Biodiversité des Prairies. Un patrimoine - un rôle fonctionnel

Quels enjeux sur les oiseaux dans les milieux céréaliers intensifs ? Rôle des prairies et cultures fourragères

Bretagnolle V.

La biodiversité des agro-écosystèmes résulte, en partie, des activités humaines et s'est ainsi progressivement constituée avec la transformation des paysages depuis la période postglaciaire et l'avènement progressif de l'agriculture. La réduction actuelle de la diversité affecte également l'avifaune…
La deuxième moitié du XXe siècle a connu des évolutions extrêmement importantes et rapides, notamment dans l'usage des terres agricoles en Europe. Or les agro-écosystèmes, qui représentent environ 60% de la surface européenne, abritent une part importante de la biodiversité en général (50% des espèces d'oiseaux par exemple). L'intensification de l'agriculture, qui s'est accompagnée entre autres de la régression des systèmes prairiaux, a entraîné un déclin massif de nombreuses espèces d'oiseaux. L'analyse des raisons du déclin (- 80% des effectifs en 20 ans) de l'Outarde canepetière, Tetrax tetrax, en région Poitou-Charentes indique que la disparition progressive des systèmes de polyculture-élevage dans cette région, mais aussi le fauchage précoce (en particulier des luzernes) qui détruit une partie des pontes, et le labour des prairies qui raréfie les disponibilités alimentaires (criquets) pour les poussins de l'outarde en sont à l'origine.