Journées Professionnelles 2005

le 15 mars 2005

Génétique et prairies

Bilan du progrès génétique obtenu pour différents caractères et différentes espèces

TABEL C.

Le progrès génétique a rarement fait l'objet d'étude scientifique en matière de sélection d'espèces fourragères. Aussi ne peut-on l'établir qu'à travers des comparaisons imparfaites obtenues pour la plupart au cours des épreuves d'inscription. Les données ainsi recensées montrent une progression du rendement de l'ordre de 0,3% par an, notamment pour le ray-grass anglais. Mais le rendement n'est pas le seul critère pour lequel des progrès ont été notables ces dernières années. Ainsi a-t-on gagné 10 jours d'utilisation en pâturage dans les trente dernières années. De même, des progrès sensibles ont été enregistrés pour la tolérance aux maladies. Ce progrès résulte des investissements importants réalisés par les obtenteurs qui y consacrent régulièrement de 10 à 15% de leur chiffre d'affaires. Cependant, les évolutions actuelles de l'agriculture mettent en péril cette activité avec comme conséquences probables une concentration continue des acteurs et des espèces améliorées. Seule une prise de conscience collective permettra de conserver diversité et compétitivité.

Télécharger l'article

PDF - 66,72 ko