Journées Professionnelles 2005

le 15 mars 2005

Génétique et prairies

Les semences fourragères en France : une filière de qualité au service des éleveurs

Deneufbourg F. Thomas Y.

L'approvisionnement régulier du marché français en lots de semences, de qualité reconnue, d'espèces et de variétés adaptées aux besoins des éleveurs, apparaît aujourd'hui comme une banalité.
C'est la mise en place, dans les années 1950-1970, d'un cadre réglementaire qui a permis l'émergence et la consolidation de cette production française de semences fourragères, aujourd'hui compétitive au niveau européen et mondial. Elle représente actuellement un volume de production de l'ordre de 200 000 quintaux issus d'environ 30 000 ha, répartis pour moitié environ en graminées et moitié en légumineuses à petites graines. Le développement de la filière basée sur une politique de qualité a très tôt permis de répondre à la demande du marché français (environ 200 à 250 000 qx vendus annuellement) mais aussi étranger.
L'évolution récente de la politique agricole mais aussi des réglementions nécessite de nouvelles adaptations au sein de la filière. La production de semences fourragères organisée de manière contractuelle autour de métiers spécifiques aux compétences reconnues et structurée au sein d'une interprofession efficace possède les atouts nécessaires pour relever les nouveaux défis de demain.

Télécharger l'article

PDF - 799,93 ko