Journées Professionnelles 2005

le 15 mars 2005

Génétique et prairies

Graminées fourragères et légumineuses à petites graines. Marché intérieur et échanges intracommunautaires

Silhol P.

Les volumes de graminées fourragères et légumineuses à petites graines commercialisés peuvent varier dans des proportions importantes car les cycles d'utilisation de certaines prairies peuvent être longs. Les décisions de resemis sont particulièrement influencées par la climatologie. Certaines espèces ont des utilisations mixtes pour prairie ou couverture de sol. D'autres espèces sont d'utilisation exclusivement prairiale ou exclusivement en couverture de sol.
La répartition spatiale des marchés pour les principales espèces est présentée en s'appuyant sur les résultats d'une enquête réalisée par le GNIS en 2001.
L'approvisionnement du marché intérieur pour les graminées fourragères est réalisé pour la plupart des espèces, majoritairement à partir d'importations en provenance principalement du Danemark, mais aussi des Pays-Bas et de l'Allemagne. Une partie du marché intérieur est cependant, pour certaines espèces, approvisionnée à partir d'une production nationale. En légumineuses à petites graines, la situation est inverse. Hormis pour le trèfle blanc, la France est largement exportatrice.
Les semences fourragères font l'objet d'échanges extrêmement importants entre les pays de l'Union européenne. Les principaux pays acteurs sont présentés ainsi que leur importance respective.

Télécharger l'article

PDF - 666,53 ko