Journées Professionnelles 2007

le 27 mars 2007

Productions fourragères et adaptations à la sécheresse

Les adaptations par les choix techniques de conduite des cultures pour les prairies et le maïs

PELLETIER P. BATTEGAY .-S. Lorgeou J.

Les latitudes d'optimisation des systèmes fourragers sous contraintes hydriques varient selon les systèmes d'élevage et les contextes pédoclimatiques. Les adaptations par les techniques de culture des prairies et du maïs passent par des choix de surfaces consacrées aux différentes familles de cultures complémentaires et d'espèces, qui présentent plus ou moins de souplesse de valorisation, et des décisions opérationnelles de constitution de stocks fourragers en cours de campagne en fonction des événements climatiques.
L'article expose des résultats de comparaison de production et d'efficience de l'eau apportée par des irrigations d'appoint, pour différentes espèces fourragères, pour des prairies à base d'associations ou de mélanges multi-espèces et pour le maïs, sous contraintes hydriques plus ou moins sévères. L'intérêt de tactiques d'esquive des manques d'eau par la complémentarité des espèces et de choix de dates de semis, de précocité et de générations de variétés de maïs est également développé. Des éléments de stratégie et de tactique de constitution des stocks fourragers ainsi que de gestion des surfaces en prairies et en maïs sont apportés et discutés.

Télécharger l'article

PDF - 200,51 ko