Journées Professionnelles 2008

le 26 mars 2008

Prairies multispécifiques. Valeur agronomique & environnementale

L'expérience de Jena démontre les avantages de la diversité végétale pour les prairies agricoles

Fischer M. Marquard E. Middelhoff C. Oelmann Y. Roscher C. Rottstock T. TEMPERTON V. Weigelt A.

Selon des études théoriques et expérimentales, il a récemment été suggéré que de nombreux processus écologiques pertinents à l'agriculture sont non seulement affectés par la présence d'une espèce ou d'un groupe fonctionnel particulier, telles les graminées et les légumineuses, mais aussi stimulés davantage par la diversité en espèces et en groupes fonctionnels. L'expérimentation de Jena comprend des parcelles d'herbages variant de 1 à 60 espèces. De plus, les divers sous-projets de cette expérience traitent des effets de la composition et diversité de la communauté sur la production, la résistance à l'invasion, aux animaux, aux champignons et micro-organismes ainsi que sur le cycle des éléments. Depuis le début de l'expérience de Jena en 2002, les parcelles expérimentales ont été entretenues par désherbage et fauchage. Les résultats des 6 dernières années démontrent clairement que plusieurs processus écologiques sont affectés par la présence ou l'absence de graminées et légumineuses, mais que ces effets ne sont pas plus importants que les effets de la diversité en espèces ou en groupes fonctionnels. L'intérêt particulier pour l'agriculture sont les relations positives entre le nombre des espèces et/ou la diversité fonctionnelle avec la production, la résistance à l'invasion, la prévalence de pathogènes et les cycles d'éléments nutritifs. Nous concluons que les effets positifs de la diversité sur les processus à l'échelle de l'écosystème pertinents à l'agriculture offrent de nouvelles possibilités pour la gestion agricole avec des effets avantageux à la fois pour la prairie individuelle et pour l'impact environnemental général.

Télécharger l'article

PDF - 535,66 ko