Journées Professionnelles 2009

le 25 mars 2009

Des fourrages de haute qualité pour des élevages à hautes performances économiques et environnementales

Valoriser les fourrages de l'exploitation pour produire du lait

DELABY L.

Peyraud J.L. Si les vaches laitières sont capables de consommer et transformer les fourrages en lait, elles consomment néanmoins de plus en plus de concentré. L'augmentation incessante du potentiel de production, et donc des besoins des animaux, ainsi que l'utilisation de l'ensilage de maïs nécessitent d'enrichir les rations en céréales et en tourteaux. Les récentes crises alimentaires mondiales, provoquées notamment par la vive concurrence des agrocarburants, conduisent à une augmentation du prix des intrants qui fragilisent les élevages laitiers et incitent à (re)faire plus confiance aux fourrages de l'exploitation pour produire du lait. Divers exemples issus de réseaux ou d'expérimentations et sélectionnés dans diverses situations pédoclimatiques confirment les possibilités et les limites de ces systèmes laitiers basés sur les fourrages. Enfin, les techniques à mobiliser et les pratiques à mettre en œuvre autour de la production et l'utilisation des fourrages, de la place essentielle du pâturage, de la conduite des vaches sont recensées afin de permettre aux éleveurs de s'engager plus sereinement dans cette « voie fourrages », caractéristique des élevages de ruminants.

Télécharger l'article

PDF - 157,57 ko

Complément d'informations

PDF - 421,59 ko