Journées Professionnelles 2009

le 25 mars 2009

Des fourrages de haute qualité pour des élevages à hautes performances économiques et environnementales

Mycotoxines dans les fourrages : un facteur de stress supplémentaire pour les ruminants

Boudra H.

La contamination par les moisissures des fourrages destinés à l'alimentation animale peut intervenir au champ, durant leur conservation ou leur utilisation. Les fourrages destinés aux ruminants sont en grande partie produits par l'éleveur, notamment les fourrages conservés (foin et ensilages), et donc échappent à tout contrôle sanitaire. Dans certaines conditions climatiques ou de mauvaise conservation, ces moisissures peuvent se développer et conduire à une diminution de la valeur alimentaire des fourrages et à une production de mycotoxines pouvant être néfaste à la santé des animaux. Les mycotoxines sont responsables d'intoxications aiguës, parfois mortelles, chez les animaux d'élevage, mais de tels cas sont très rares. En revanche, les risques pour la santé animale liés à l'ingestion de faibles quantités de mycotoxines (intoxications chroniques) sont fréquents. Dans cette situation, les conséquences économiques liées aux pertes de productivité et aux effets sur la santé des troupeaux sont difficiles à évaluer, mais peuvent être potentiellement importantes. Les méthodes de prévention de l'exposition des animaux aux mycotoxines sont à privilégier à tous les stades de la production. A côté du respect des bonnes pratiques de conservation et de l'application de conservateurs chimiques, des méthodes basées sur l'utilisation d'agents biologiques ont été testées avec succès.

Télécharger l'article

PDF - 136,30 ko